À l’aise sur terre comme en mer : la station de Portsall expérimente un bateau amphibie

La station de Portsall a officialisé début mai l’arrivée dans ses moyens opérationnels d’un semi-rigide amphibie, le "SNS 7-004 Docteur Labbé". Muni de trois roues motrices, il permet de rejoindre l’océan très rapidement. Un premier test pour la SNSM.
Le semi-rigide amphibie de la station de Portsall sur la plage
Légende
Le semi-rigide amphibie de la station de Portsall permet aux bénévoles de rejoindre leur canot en quelques minutes. © François Bergère

« Il s’agit du premier semi-rigide amphibie de notre association », se réjouit Jean-Jacques Le Lann, le président de la station de Portsall. Samedi 7 mai, la bénédiction d’un tout nouveau bateau, de la marque Sealegs, a eu lieu au sein de la station bretonne. Muni de trois roues motrices rétractables, ce moyen permet aux sauveteurs de rejoindre la mer à marée basse en un temps record.

Cette station ne dispose pas de port en eau profonde. Ses membres éprouvaient donc de grandes difficultés à rallier le canot tout temps SNS 093 La Portsallaise, notamment à marée basse.

Mais en 2013, un bénévole de la station de Portsall, André Merceur, a découvert ce type de navire lors d’une escale en Afrique du Sud. Le marin de commerce a tout de suite compris qu’il pouvait répondre aux besoins de sa station.

« C’est un crabe quand il transporte sur son dos les Sauveteurs en Mer, en roulant sur le sable, mais une fois les roues relevées, il bondit sur les vagues et devient un dauphin », décrit Emmanuel de Oliveira, président national de la SNSM, présent lors de la bénédiction.

La station a reçu son nouveau semi-rigide, venu du chantier Sealegs en Nouvelle-Zélande, en novembre 2021. Le SNS 7-004 Docteur Labbé doit son nom à un ancien médecin général des troupes coloniales et grand soutien de la SNSM, qui a ouvert son cabinet médical à Portsall en 1947.

Rallier l’océan en 6 minutes

« Ce bateau est extrêmement performant, il passe très bien dans la mer, même formée », poursuit le président de la SNSM. D’une longueur de 7 mètres, il est équipé d’un moteur de 150 chevaux qui lui permet d’atteindre une vitesse de 32 nœuds. À l’usage, il se montre bien différent des autres moyens de la station.

Ce « crabe » peut rallier l’océan, pour intervenir ou pour rejoindre le canot tout temps, en six minutes. Une performance remarquable comparée à l’ancien système : cela pouvait prendre jusqu’à trente minutes pour amener un semi-rigide à l’eau à l’aide d’une remorque et d’un tracteur, pour intervenir directement ou pour rejoindre le canot tous temps.

Cet outil à un coût : 130 000 €, ce qui demande réflexion quant à la possibilité d’en équiper d’autres stations. Un nouveau semi-rigide amphibie a toutefois déjà été commandé pour la station d’Argenton-Porspoder-Lanildut, où il servira uniquement de moyen de sauvetage.

 

Observez le SNS 7-004 Docteur Labbé en action dans cette vidéo réalisée par Le Télégramme :

 


Article rédigé par Alexis Haton