32 heures de nage autour de l’île de Ré

Le samedi 4 juin 2022, 14 Sauveteurs de la station SNSM de l’Île de Ré ont réalisé un défi hors du commun : faire le tour de l’île à la nage en relais. Challenge réussi après presque un jour et demi passé dans l’eau.
Légende
Les sauveteurs ont effectué des relais de 30 minutes à 1 heure de nage. © SNSM

Faire le tour de l’île de Ré à la nage. Le défi peut sembler fou. C’est pourtant ce qu’ont accompli les sauveteurs de la station SNSM locale samedi 4 juin. Quatorze équipiers sont partis du port de Saint-Martin-de-Ré pour parcourir entre 36 et 40 milles nautiques selon les courants, soit environ 70 km.

Parmi les quatorze Sauveteurs en Mer qui ont participé à ce challenge, le président de la station de l’Île de Ré, Denis Chatin, 62 ans. « Cette idée vient de moi, donc ils m’ont donné le privilège d’être le premier relayeur, rigole-t-il. Avec l’équipage, nous avions réalisé un triathlon l’an dernier. C’est de là que le projet vient. Nous sommes tous originaires de cette île et nous avions envie d’en faire le tour ».

Pour complexifier l’aventure, les équipiers de la station de l’Île de Ré ont décidé de réaliser ce tour sur le principe du triathlon, sans palmes ni tuba. Munis uniquement de combinaisons et des lunettes de nage, ils se relayaient toutes les 30 minutes à 1 heure de nage.

L’équipage était suivi par leur vedette de sauvetage, un semi-rigide, ainsi qu’un jet-ski, pour toujours rester opérationnel en cas d’interventions sur zone. Un catamaran était également présent pour compléter le soutien logistique.

Pour corser l’affaire, les sauveteurs ont dû affronter une météo parfois capricieuse. Deux heures après leur départ, « un orage de grêle grondait au-dessus de nos têtes, se souvient Mathilde Guichard, bénévole de la SNSM. Mais cela n’a pas du tout entamé notre motivation. » Durant la nuit, les relayeurs ont également dû combattre un fort courant de face et ont subi des vents allant jusqu’à 18 nœuds.

« On aurait dit une arrivée du Vendée Globe »

Sur place, le matin du départ, il y avait seulement quelques personnes. Mais à l’arrivée, 32 heures plus tard, l’équipage était impressionné par le public présent. Environ 500 personnes se pressaient sur le quai. « On aurait dit une arrivée du Vendée Globe, s’amuse Denis Chatin. Ce défi permet non seulement de communiquer et de faire parler de la SNSM, mais également de montrer à la population et aux donateurs de quoi les Sauveteurs en Mer sont capables dans l’eau. Nous ne sommes pas toujours sur des bateaux. »

La station tenait au courant les donateurs et les abonnés qui sont abonnés au actualités de la station sur les réseaux sociaux. Des live sur Facebook ont été réalisés pour suivre leur prouesse en direct. Une cagnotte en ligne et un stand ont aussi été mis en place afin de récolter des dons.
 
« Il faut avoir un bon esprit d’équipe lorsque l’on réalise un challenge de ce type, souligne le président de la station. Nous avons une connaissance des environs, nous avions établi une carte des courants, mais malgré cela, nous avons pu découvrir de nouveaux courants. C’était incroyable ! »

 

Découvrez les sauveteurs de la station de l’île de Ré, en plein effort lors de leur tour, dans cette vidéo publiée sur leur page Facebook :

 


Article rédigé par Alexis Haton